CHRONIQUES ALIMENTAIRES

POURQUOI SANS GLUTEN ??

POURQUOI SANS GLUTEN ?

Voici une question qui m’a souvent été posée en me lançant dans cette belle aventure.

Au départ, c’est l’histoire d’une hypersensibilité au gluten  qui au fil des découvertes et apprentissages est devenue une connaissance, une croyance et un art de vivre.

Mais je comprends très bien qu’au pays de la baguette, du fromage et du bon vin J , le simple fait d’entendre « SANS » pour beaucoup est synonyme de manque.

Manque de goût, de texture, de gourmandise,  réservé aux seuls intolérants alors qu’il n’en est rien.

Mais d’abord, c’est quoi le GLUTEN ??

Il s’agit d’une protéine contenue  dans certaines céréales ((S.A.B.O.T => Seigle, Avoine, Blé, Orge, Triticale)).

Je m’attarderai principalement sur le blé car il s’agit de la céréale de première consommation pour la majorité de la population.

 

Blé moderne VS  blé ancestral

Fruit de multiples croisements de variétés de blés depuis plusieurs années, le blé moderne est un mutant.

Il compte près de 4 fois plus de chromosomes  que le blé ancestral (autrefois appelé  Engrain sauvage ) soit 42 aujourd’hui contre 14 dans le passé.

Les OGM ont été montré du doigt depuis bien des années, aujourd’hui on s’intéresse de plus en plus aux croisements « à l’aveugle » effectués sur le blé.

Ces nombreuses mutations ont profondément changé sa composition et augmenté sa teneur en gluten.

De plus, la GLIADINE, protéine contenue dans le blé, résiste aux enzymes responsables de la digestion et passe donc toutes les étapes digestives sans être détruite comme les autres aliments.

Cela lui laisse l’opportunité d’aller se nicher telle une colle contre les parois intestinales et générer inflammations et maux digestifs.

Même s’il n’est pas un facteur unique, quand ont sait que le blé est l’aliment majeur de bons nombre d’assiettes (pain, pâtes, gâteaux) et que les industriels ajoutent du Gluten  dans tous les plats et produits comme agent de texture, on comprend aujourd’hui le lien fait avec  l’apparition de nombreuses allergies, sensibilités alimentaires  et maladies auto immunes.

Car oui le gluten aide à lever, gonfler, apporter du moelleux aux préparations, mais rappelons que ne serait-ce que le pain, à son  origine est une galette à pâte non levée car il n’y avait pas tout ce gluten pour permettre une pousse de la pate comme à notre époque.  Le pain d’aujourd’hui si aéré n’a donc rien de très naturel comme au départ…

 

Alors sans même être intolérants, nous sommes tous sensibles à un aliment qui n’est pas correctement assimilé et/détruit par l’organisme, causant donc une inflammation à notre corps.

Nous sommes tous sujet à être lourds, ballonnés et mêmes fatigués après une plâtrée de pâtes, une bonne baguette en sandwich. Cela est tellement « ancré » depuis des années que nous trouvons cette sensation « normale »  sans même prendre garde aux signaux de notre corps.

Or, même rassasiés, nous ne devrions pas avoir ce « coup de barre, cette sensation d’être mou » car l’objectif de l’alimentation est bien de nous donner de l’énergie, et non de nous en prendre…

 

Et puis pourquoi faire avec un seul aliment quand on a la possibilité de varier et s’amuser avec tant d’autres ?

 

Et si cela faisait gagner au contraire en découvertes, en saveurs et en nutriments ? car oui, lorsque j’ai dis au revoir à la farine de blé, j’ai dit bonjour à tant d’autres… que mon placard s’est vu trop petit pour toutes les accueillir J

Allant du sarrasin au riz, passant par la châtaigne et la coco, les pois chiche et la lentille, sans oublier le sorgho, le millet, le quinoa et tant d’autres … tout simplement pour vous dire que finalement l’éviction du gluten perçue au départ comme une montagne presque infranchissable s’est révélée un des plus beaux challenges pour reprendre du pouvoir dans mon assiette .

 

Alors voila MON POURQUOI, d’hier, aujourd’hui et demain , que ce soit au travers d’un mot, d’un plat ou d’une gourmandise, je souhaite que cela serve et éveil d’autres, beaucoup d’autres 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *